Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Aller au contenu principal
We strive to make our website accessible and enjoyable for all users, however if there is informations you cannot easily access, please call a Salomon customer service agent at customer-phone-number or contact us through the contact form
Tips

Trouvez des produits et tous nos conseils pour votre pratique

La nature hautement technique des équipements de sports d’hiver laisse peu de place à l’imagination en matière de design. Pourtant, une marge de manœuvre est nécessaire pour insuffler une dimension durable aux produits. La nature même des skis par exemple, fabriqués à base de métaux, de fibres de verre/carbone et de bois, donne du grain à moudre aux spécialistes de R&D. Face à ce défi majeur, le service Sports d’hiver de Salomon s’engage à entrer dans une nouvelle ère plus durable, guidée par les objectifs annoncés en 2019 dans les engagements de développement durable de l’entreprise. À l’instar de son équipe footwear, l’équipe de design des articles de sports d’hiver Salomon travaille actuellement au développement d’une excellence durable qui ne compromette pas la performance.  

La mise en œuvre de ces nouvelles ambitions durables en matière de design s’inscrit dans une approche plus responsable de la création d’équipements pour les sports d’hiver, notamment de skis, de chaussures de ski, de lunettes et de casques. Celle-ci constitue une nouvelle étape vers la réalisation des engagements globaux pris par l’entreprise pour réduire son impact environnemental. Salomon s’est en effet engagée à réduire ses émissions de carbone de 30 % d’ici à 2030 et à fabriquer 100 % de ses produits dans le respect des principes de l’économie circulaire.

« En tant que leader mondial dans le domaine des sports d’hiver, nous nous devons de montrer l’exemple et d’envisager les sports d’hiver de manière plus durable », déclare Xavier Le Guen, vice-président du service Sports d’hiver chez Salomon. « L’avenir des sports que nous aimons est directement lié à celui de la planète. C’est pourquoi nous devons prendre part à cet élan et montrer la marche à suivre en partageant nos engagements de durabilité dans ce secteur. À l’avenir, nous espérons que l’ensemble des acteurs du secteur accepteront de travailler main dans la main et de mutualiser leurs efforts afin de contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique. »

Conscients que l’avenir du ski alpin, du ski nordique et du snowboard est directement compromis par le réchauffement climatique, nous, chez Salomon, nous engageons à faire du développement durable un critère de performance majeur dans la conception de nos futurs articles de sports d’hiver. Visant à insuffler une nouvelle dynamique tout au long de la chaîne d’approvisionnement, au-delà de notre propre champ d’action, Salomon Sports d’hiver a établi un plan de développement durable qui se décline comme suit :  

  • lançement d’une gamme de produits de sports d’hiver hautement durables ;
  • définition de « principes fondamentaux » de la durabilité auxquels tous les produits de sports d’hiver devront répondre d’ici 2025, conformément à la stratégie mondiale de développement durable de Salomon ; 
  • collaboration avec des partenaires au sein des stations de ski et de nos canaux de distribution, implication de la communauté d’amateurs de sports d’hiver, et promotion d’objectifs durables ambitieux et collectifs.

Notre premier article de sports d’hiver durable est notre nouveau ski nordique S/MAX eSkin : premier ski de l’équipementier conçu selon une démarche de durabilité. Le noyau du ski est fabriqué à base de bouteilles en plastique recyclées.

ski nordique durable en Suède

Salomon Sports d’hiver a déjà établi un certain nombre de « principes de base » de durabilité qui ont une incidence à l’échelle mondiale dans les domaines suivants :

  • L’EMBALLAGE : toutes les boîtes en carton contenant les chaussures de ski nordique et alpin, les fixations, les casques et les lunettes sont certifiées FSC à 100 %. Le plastique à usage unique contenu dans les boîtes de chaussures de snowboard a été supprimé. Les sacs en plastique entourant les bâtons de ski ont été remplacés par des petites attaches en plastique, ce qui permet d’économiser plus de 5,4 tonnes de plastique par an (12,6 tonnes de CO2). Les emballages pour masques avec fenêtre en plastique ont été remplacés par une boîte en carton certifiée FSC, ce qui évite d’utiliser de la colle. Enfin, environ un million de sacs en plastique à usage unique ont été supprimés des emballages pour fixations de snowboard.
  • DURABILITÉ ET DURÉE DE VIE : 100 % des fixations pour snowboard sont réparables et les embases sont désormais garanties à vie, ce qui encourage la réutilisation plutôt que la surconsommation.
  • RETRAIT DES MATIÈRES CHIMIQUES ET À RISQUE : les chaussures de snowboard Salomon sont garanties sans PFC/PVC. Les snowboards les plus populaires sont munis de rails en liège plutôt qu’en plastique pour une pratique plus éco-responsable. L’intégralité de la gamme de chaussures de ski nordique sera garantie sans PFC/PVC pour la saison automne/hiver 2023. La gamme de chaussures de ski alpin sera quant à elle sans PFC/PVC d’ici la saison automne/hiver 2025.
  • INTÉGRATION DE MATIÈRES PLUS DURABLES : toutes nos peaux pour le ski de randonnée, le ski nordique et le snowboard sont désormais fabriquées à base de mohair issu d’une production durable et respectueuse des animaux. Les snowboards sont quant à eux fabriqués avec des matériaux biosourcés. Enfin, les fixations de ski alpin de couleur noire contiennent 10 % de matériaux recyclés.

Outre ces engagements pris au siège français de Salomon à Annecy, l’usine de production de skis Amer Sports à Altenmarkt, en Autriche (où les skis Salomon et Atomic sont fabriqués), a réalisé un travail exemplaire en matière de gestion des déchets et d’approvisionnement énergétique. L’équipe des opérations d’Amer Sports Sports d’hiver a reçu le prix autrichien Phönix 2014 pour sa gestion et son système de réutilisation des déchets alimenté à 100 % en électricité renouvelable et équipé d’une centrale de biomasse. 

« La demande de changement vient de nos collaborateurs, qui désirent travailler de manière écoresponsable, et de nos athlètes professionnels et ambassadeurs qui sont très impliqués dans la lutte pour la préservation de l’environnement et le développement durable », explique Xavier Le Guen. « Certains de nos ambassadeurs de ski Salomon, tels que Mike Douglas, Chris Rubens, Victor Galuchot, Greg Hill, Leah Evans, et l’ensemble de nos athlètes sports d’hiver ont fait entendre leur désir de voir Salomon transformer sa gamme de sports d’hiver pour de bon en adoptant une nouvelle approche durable sans sacrifier la performance de nos produits. »