Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Aller au contenu principal
We strive to make our website accessible and enjoyable for all users, however if there is informations you cannot easily access, please call a Salomon customer service agent at customer-phone-number or contact us through the contact form
Tips

Trouvez des produits et tous nos conseils pour votre pratique

Qu'est-ce que l'amorti d'une chaussure ?


L'amorti d'une chaussure est sa capacité à absorber la force d'un impact. Dans le cas de la course à pied, ce besoin intervient lors de la phase de contact des pieds avec le sol, soit seulement les 50 premières millisecondes sur les 250 millisecondes environ de la phase d'appui de la foulée. La fonction d'amorti d'une chaussure est alors de rendre cette phase de contact la plus progressive possible pour atténuer au maximum l'impact inévitable avec le sol.

impact avec le sol

Le processus d’amorti

Au moment où nos pieds entrent en contact avec le sol, le choc créé par la décélération de notre corps va générer une vibration dans tout notre organisme, de la zone d'impact à notre tête en passant par les muscles et les os par résonance. Notre corps est naturellement fait pour réduire cet inconfort, afin de préserver les fonctions centrales, comme la vision par exemple. Il s'adapte pour toujours avoir la même dose de vibrations en sortie (au niveau de la tête), quelle que soit la force en entrée (au niveau de la zone d'impact).

Notre corps a donc son propre mécanisme d'amorti pour atténuer cette vibration. Par exemple, par la contraction musculaire ou le changement de posture.

Le rôle de l'amorti d’une chaussure de sport va alors être de soulager notre corps en diminuant le taux de charge lors de l'impact avec le sol. D'autre part, l'amorti de vos baskets de running va aussi permettre de réduire le degré d'adaptation nécessaire pour atteindre le meilleur niveau de confort en dépensant le moins d’énergie possible.

Découvrir la technologie [opti·vibe]. Un amorti réduisant les vibrations subies par le corps, tout en conservant le retour d'énergie à chaque impact.

--- Nos chaussures de running pour FEMMES | pour HOMMES

Sonic avec la technologie optivibe

Ce qui influence l’amorti d’une chaussure

Le besoin en amorti d'une chaussure va être conditionné par différents critères, déterminés par l'intensité des impacts qui varie selon notre pratique.

La surface de l'impact

Si vous sautez sur un matelas ou sur du béton, la force de l'impact ne sera pas la même. La déformation de la surface définie la puissance de l'impact. Ainsi si vous courrez sur du sable, de la neige, de la terre ou sur la route, l'amorti propre à la surface d'évolution sera différent.

homme en trail running
femme en trail running


La foulée

A chaque coureur, sa foulée ! Si 90% des coureurs ont une attaque talon (heel strike), certains entrent en contact avec le sol au niveau de leur avant-pied (forefoot strike). Notre manière de courir détermine aussi l'énergie émise lors de la phase d'impact et la répercussion de cette force sur notre organisme. Il faut aussi prendre en compte la variation de la foulée. Une foulée répétée, sur route par exemple, sollicitera toujours les mêmes appuis ; évoluer sur un terrain plus technique et varié, au contraire, obligera votre corps à être plus réactif aux changements de terrain et plus malléable face aux différents impacts.

--- Nos chaussures de running pour FEMMES | pour HOMMES

La morphologie

Nous avons notre propre semelle, la peau et le tissu graisseux de la plante du pied ont aussi leur rôle à jouer ! Au niveau du talon et des têtes des métatarsiens, le tissu adipeux est épais et déformable pour amortir le poids du corps sur la zone de contact. La capacité de déformation de nos os et des disques intervertébraux vient aussi adoucir l'impact.

 

Ces différents critères sont donc à prendre en compte dans le choix de ses baskets de sport et plus spécifiquement en course à pied. L'amorti d'une chaussure va s'illustrer au niveau de sa géométrie et des matériaux utilisés dans la construction de la semelle. Vous n'aurez pas les mêmes besoins en amorti si vous courrez sur le plat ou sur des grandes variations de dénivelé. C'est également vrai si vous avez une attaque talon ou une attaque sur l'avant du pied et selon votre niveau de pratique, vous n'aurez pas les mêmes attentes... Il faut trouver le bon compromis entre amorti, dynamisme et confort.

Nos chaussures de running pour FEMMES

Nos chaussures de running pour HOMMES