Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Aller au contenu principal
We strive to make our website accessible and enjoyable for all users, however if there is informations you cannot easily access, please call a Salomon customer service agent at customer-phone-number or contact us through the contact form
Tips

Trouvez des produits et tous nos conseils pour votre pratique

Comment choisir son masque de ski ?


Auparavant privilégié pour le mauvais temps, le masque de ski est devenu un incontournable pour la protection des yeux et le confort qu'il apporte... sans oublier le style ! Entre des gammes de prix très larges selon les modèles et des technologies intégrées, il est facile de s'y perdre. Vous trouverez dans cet article tous nos conseils pour trouver le masque le mieux adapté à votre visage et à vos conditions d'utilisation.


Pourquoi porter un masque de ski plutôt que des lunettes de soleil ?

Le masque de ski apporte une protection complète de vos yeux et de votre visage durant votre sortie :


Protection contre les U.V.

Les écrans des masques de ski vous protègent des rayons du soleil et doivent filtrer 100% des U.V. pour prévenir toute lésion oculaire. De plus, l'intensité des rayons augmente avec l'altitude et la réverbération sur la neige. Une protection de qualité est donc primordiale pour préserver vos yeux.


Gestion de la lumière

Par beau temps, la luminosité en montagne est très forte. Vous aurez donc besoin d'un écran filtrant une grande quantité de lumière pour éviter l'éblouissement et une fatigue visuelle en fin de journée.

En revanche par mauvais temps, l'écran de votre masque devra laisser passer la lumière (tout en filtrant 100% de U.V.) et vous permettra de distinguer au mieux les reliefs.


Protection contre le vent, la neige, les corps étrangers et le soleil

Bien plaqué sur votre visage, un masque de ski protège vos yeux du vent lorsque vous skiez. En cas de mauvais temps, il stoppera la neige ou la pluie. Il vous protègera aussi du soleil et de l'éblouissement.

Enfin, si une branche de sapin croise votre route ou qu'une poussière passe par là, votre masque de ski vous évitera des yeux rouges ou pire.

Différents traitements peuvent augmenter l'efficacité d'un écran et par exemple améliorer la visibilité et la lecture des contrastes.

Un masque de ski apporte une meilleure étanchéité que des lunettes et donc une protection plus efficace. En cas de chute, sa construction souple vous protégera ce qui n'est pas le cas des lunettes qui peuvent vous blesser en se brisant.
--- Découvrir nos masques de ski pour FEMME | pour HOMME

Homme avec masque de ski au soleil

Quel type d'écran choisir pour mon masque de ski ?

Les écrans des masques de ski ont beaucoup progressé et peuvent combiner plusieurs technologies et traitements. On améliore ainsi le confort d'utilisation et les qualités optiques. Bien entendu, plus un écran combine de technologies et plus le prix final du masque sera élevé.


L'indice de protection

Tous les masques de ski répondent à la norme EN174 et filtrent 100% des U.V. dangereux pour les yeux. La catégorie de l'écran indique la quantité de lumière filtrée (appelée VLT en anglais pour "Visible Light Transmission) à choisir en fonction de la météo :

  • Catégorie 0 : plus de 80% de la lumière passe à travers l’écran. Pour les sorties nocturnes.
  • Catégorie 1 : de 43% à 80% de la lumière passe. Idéal pour le mauvais temps et le brouillard. L'écran est clair.
  • Catégorie 2 : 43% à 18% de la lumière passe. Ces écrans conviennent par temps nuageux ou si vous skiez à l'ombre.
  • Catégorie 3 : 8% à 18% de la lumière passe à travers l'écran. À utiliser lors de conditions ensoleillées.
  • Catégorie 4 : l'écran laisse passer moins de 8% de la lumière visible. Cette catégorie est utilisée pour des luminosités extrêmes en haute altitude ou sur glacier par exemple. L'écran est très foncé.

 

Expert advice
Mike
DOUGLAS
Le style est important quand on choisit un masque. Ensuite, j'aime avoir un champ de vision bien large et un masque qui se pose confortablement sur mon nez. Le Salomon X/Max me convient parfaitement.


La teinte de l'écran

Outre l'aspect esthétique, la teinte de l'écran permet de mieux s'adapter aux différentes conditions de lumière :

  • Teinte rose ou jaune : les reliefs sont plus visibles dans le mauvais temps avec un meilleur contraste.
  • Teinte brune ou grise : déforme moins les couleurs par beau temps.


Les écrans photochromiques

Ils sont composés de pigments qui réagissent en fonction de l'intensité lumineuse. Les écrans photochromiques s'adaptent aux conditions météo (mauvais temps à temps ensoleillé) et peuvent passer d'une catégorie 1 à 3.

Cette technologie, bien qu'un peu plus coûteuse qu'un écran traditionnel, est de plus en plus plébiscitée en ski comme en snowboard. Très pratique sur le terrain, elle évite également l'achat d'un deuxième masque ou d'un écran supplémentaire.

Avec un écran photochromique, vous gardez le même masque et le même écran quelle que soit la météo.

Homme skiant avec un masque dans la neige
Homme qui met son masque de ski


Le traitement polarisant

Il limite l'éblouissement des reflets de la lumière sur la neige mais le verglas devient alors moins visible.


Le traitement anti-buée

Aujourd'hui, la grande majorité des masques de ski sont construits avec un double écran afin de limiter l'apparition de buée.

Le traitement anti-buée reste cependant utile à l'intérieur du masque. Attention de ne pas frotter la face intérieure de l'écran s'il est humide pour ne pas enlever le traitement anti-buée. A l'extérieur, un traitement déperlant empêche l'eau ou la neige de rester sur l'écran.


Le traitement anti-rayures

Il allonge la durée de vie de votre écran.


Les traitements multicouches

Ils donnent une coloration et des reflets très esthétiques et augmentent le confort visuel. Ces écrans sont toutefois plus fragiles.

Enfin, les dernières technologies intègrent des pigments rehausseurs de contraste qui permettent une meilleure perception des reliefs et des détails. C'est par exemple le cas de la technologie Sigma (pour FEMMEpour HOMME) chez Salomon.


Forme sphérique ou cylindrique ?

On distingue également deux formes d'écran : cylindrique ou sphérique.

  • Les écrans cylindriques sont plus plats, en 2D et offrent un grand champ de vision horizontal. Ils ont un look vintage très apprécié des skieurs.
  • Les écrans sphériques sont construits autour d'une sphère, en 3D et offrent un plus grand champ de vision horizontal et vertical.
Homme attachant son masque de ski au soleil Nicolas Vuignier

La structure d'un masque de ski

Si la qualité de l'écran est primordiale sur un masque de ski, sa construction l'est tout autant pour le confort et l'ergonomie. La structure est composée de différents éléments comme le contour de l'écran (ou châssis), les mousses d'appui visage et de ventilation, l'élastique (ou bandeau) ou encore un système de changement d'écran.


Le contour de l'écran

Il existe 3 types de contours d'écran aux designs distincts :

  • Fullframe : la structure du masque est visible et entoure l'écran.
  • Frameless : l'écran recouvre la structure du masque. Le champ de vision est alors maximal et le changement d'écran facilité lorsqu'un système est intégré au masque.
  • Semi-frameless : construction intermédiaire avec quelques points d'attache de la structure visibles sur les côtés de l'écran.


La compatibilité avec les lunettes de vue

Il existe des masques de ski vous permettant de garder vos lunettes de vue. Ils sont plus épais et les mousses sont retravaillées pour laisser passer les branches des lunettes sur les côtés du masque. Ces masques sont appelés OTG (Over The Glasses).
--- Voir notre sélection
pour FEMME | pour HOMME


Les mousses

Un masque de ski est composé de 2 types de mousses :

  • La mousse de ventilation : située sur le pourtour du masque, elle permet à l'air de circuler dans le masque pour empêcher la formation de buée tout en empêchant la neige et l'eau de rentrer.
  • La mousse appui visage : elle épouse la forme du visage et assure un confort optimal. Pour un meilleur confort, on peut assembler des mousses de densité différente avec des matériaux doux et qui limitent la transpiration.

Il est important d'essayer un masque de ski avant de l'acheter pour s'assurer de sa taille et de sa forme. Il existe des modèles de masques spécifiques pour femme ou enfant qui s'adaptent mieux à un visage fin. La compatibilité avec votre casque de ski est aussi très importante pour un meilleur confort.

Le masque fait partie intégrante de votre tenue de ski et vient la compléter en termes de look comme de confort.

Les prix pouvant varier en fonction des technologies utilisées, il peut être tentant d'aller au moins cher. Un masque premier prix vous apportera la protection de base lors d'un séjour en station ou une utilisation occasionnelle. Si vous passez beaucoup de temps sur les skis, investir dans un bon masque avec deux écrans ou un écran photochromique préservera vos yeux et vous apportera un confort supplémentaire que vous ne regretterez pas !

Découvrir tous nos masques de ski FEMME

Découvrir tous nos masques de ski HOMME