Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Aller au contenu principal
We strive to make our website accessible and enjoyable for all users, however if there is informations you cannot easily access, please call a Salomon customer service agent at customer-phone-number or contact us through the contact form
Tips

Trouvez des produits et tous nos conseils pour votre pratique

Comment choisir ses skis de freeride ?


Pour vous, le ski c'est de la poudreuse plein les spatules ? Les itinéraires hors-piste d'ampleur comme à la Grave ? Les journées à skier dans la forêt pendant une chute de neige ? Pas de doute, vous êtes un freerider et le choix de vos skis est primordial ! Dans cet article, nous vous expliquons les caractéristiques des skis de freeride et vous donnons de précieux conseils pour bien les choisir.


Rocker, la révolution vient des spatules

Lorsqu'on pose un ski traditionnel sur une surface plane, les points de contact de celui-ci avec la neige se situent près de la spatule et du talon. En même temps, le patin, c'est à dire la partie du ski située au niveau des fixations, se soulève. On appelle ce profil le cambre.

Avec un rocker, les points de contact du ski avec la neige sont situés plus près des fixations, vers le centre du ski. La spatule se soulève alors de manière plus progressive que sur un ski au profil traditionnel. On peut également avoir un rocker au talon du ski sur le même principe. On parlera dans ce cas de rocker en spatule et talon, soit double rocker.

Un double rocker sur toute la longueur du ski (50% en spatule, 50% au talon) crée un cambre inversé pour une flottaison redoutable en poudreuse profonde.

On trouve aujourd'hui un rocker dans chaque gamme de skis mais dans des proportions différentes selon qu'il s'agisse de skis de piste, de all-mountain, de freeride ou de rando.

Le rocker en spatule sur les skis de freeride est généralement important. Il améliore la portance en poudreuse et permet de mieux absorber les mouvements de terrain. En talon, il facilite la conduite et rend les skis plus maniables.

Tout est donc histoire de dosage entre un double rocker marqué pour la poudreuse et un rocker limité associé à un cambre classique pour plus d'accroche en neige dure et en ski de piste.

Ski Freeride dans la poudreuse


Les 3 familles de skis de freeride


On mesure la largeur des skis au niveau des fixations : c'est la largeur au patin. Les skis de freeride sont les plus larges parmi les gammes de ski alpin. En fonction de cette largeur, on distingue 3 types de skis de freeride :

Comment choisir ses skis de freeride 4 skis
Skis freeride contre du bois


Les skis polyvalents pour tous les jours

Ces skis mesurent entre 90 et 100mm au patin. Ils possèdent un rocker important en spatule et plus discret au talon, associé à un cambre traditionnel pour l'accroche. Des constructions rigides au patin favorisent l'accroche en neige dure mais sont plus physiques à skier. Les skis souples se comportent à merveille dans la poudreuse mais ont tendance à vibrer à haute vitesse et sont moins accrocheurs.

Ces skis de freeride sont les plus polyvalents pour skier dans toutes les conditions et sur les terrains les plus variés : poudreuse, neige tracée, grands vallons, forêts ou couloirs.

Entre 100mm et 110mm au patin, les skis sont clairement orientés freeride et neige profonde. Ils offrent une grande portance en poudreuse et des sensations de flottaison exceptionnelles. En neige dure, la prise de carre sera cependant plus difficile à tenir du fait du bras de levier important engendré par la largeur du ski.
--- Découvrir nos skis plus de 100mm : pour FEMME | pour HOMME

Si vous skiez régulièrement sur piste damée, regardez du côté des gammes all mountain, plus à l'aise sur piste et permettant aussi le freeride. Ces skis proposent des caractéristiques contenues à tout point de vue (largeur modérée, rocker moyen, rigidité au patin combinée à une spatule plus souple, ...) pour vous accompagner sur tous les terrains. Lire notre article sur les skis de piste.
--- Découvrir notre gamme all mountain : pour FEMME | pour HOMME.
 

Expert advice
Lovisa
ROSENGREN
Je choisis un ski en fonction du terrain sur lequel je vais. En poudreuse, je prends un ski plus large au patin, et si je veux skier un peu partout, là où il n'y a pas que de la poudreuse, je prends un ski un peu plus étroit.
Lazy loaded image

Les skis « Fat » des grands jours

Au-delà de 110mm de largeur au patin, les skis sont appelés « Fat ». Ce sont les skis pour les journées de poudreuse profonde qu’attendent avec impatience tous les freeriders.

S’ils sont certes très larges avec un double rocker important, certains Fat conservent un cambre traditionnel et une bonne rigidité au patin. Clairement orientés poudreuse, ces skis gardent une certaine polyvalence lorsque la neige est tracée, croûtée ou qu’il faut emprunter quelques pistes.

Les modèles les plus extrêmes, très souples et à cambre inversé ne seront sortis que pour la poudreuse des grands jours et rien d’autre. Investissez dans ce type de ski en complément d’une paire plus classique au risque de ne pas pouvoir skier très souvent tous les hivers !
--- Découvrir notre gamme fat : pour FEMME  | pour HOMME
 

Freerando : plus de légèreté pour plus de liberté

Trait d’union entre le ski de randonnée et le freeride, les gammes de skis dits freerando s’adressent aux skieurs qui n’ont pas peur d’utiliser les peaux de phoques. Monter quelques centaines de mètres de dénivelée pour basculer sur une pente vierge sera pour beaucoup synonyme de liberté et de nouveaux horizons.

Les skis de freerando font entre 95 et 105mm de largeur au patin avec un rocker surtout présent en spatule. Ce sont généralement des versions allégées de skis de freeride pour skier fort et sans compromis à la descente.
--- Découvrir notre gamme freerando : pour FEMME | pour HOMME

Outre des peaux de phoque adaptées à vos skis de freerando, il vous faudra des fixations débrayables qui laissent le talon libre à la montée (lire notre article sur les fixations en ski alpin et en ski de randonnée). Vous devrez également posséder des chaussures de ski avec un mode marche libérant le collier et éventuellement des inserts pour les rendre compatibles avec les fixations… à inserts.

Groupe ski de rando
Ski Freerando


Quelle taille choisir pour mes skis de freeride ?

Les skis de freeride se choisissent en général +5 à +10 cm par rapport à la taille du skieur. On augmente ainsi la portance en poudreuse et la stabilité à haute vitesse. Grâce au rocker, les skis restent maniables malgré leur grande taille.

Si vous êtes un skieur expert et que vous faites des virages à haute vitesse dans de grand espaces, votre choix sera peut-être d’augmenter encore la taille de vos skis jusqu’à +15cm.

En freerando, choisir des skis 5cm plus petit que votre taille vous permettra d’avoir des skis un peu plus légers et maniables à la montée comme à la descente.

De plus en plus de fabricants proposent de choisir la taille de vos skis en fonction de votre poids. Suivez alors simplement leurs recommandations.

En plus d'un matériel adapté, la pratique du freeride demande de bonnes connaissances de la montagne en hiver. Ne sortez pas des pistes seul et sans le triptyque indispensable : DVA, pelle et sonde.

Le sac airbag, qui permet de rester en surface dans une avalanche a fait ses preuves et est aussi de plus en plus utilisé par les riders. Il y a toujours quelque chose à apprendre en montagne. S'entraîner, se remettre en cause et se former régulièrement font partie de la pratique du freeride ! Vous pouvez par exemple rejoindre les rangs de la Salomon Mountain Academy le temps d'un weekend afin d'acquérir les compétences nécessaires pour votre autonomie en ski hors-piste ou en montagne !

VOIR NOS SKIS DE FREERIDE POUR FEMME

VOIR NOS SKIS DE FREERIDE POUR HOMME