Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Aller au contenu principal
We strive to make our website accessible and enjoyable for all users, however if there is informations you cannot easily access, please call a Salomon customer service agent at customer-phone-number or contact us through the contact form
Tips

Trouvez des produits et tous nos conseils pour votre pratique

L’année dernière, Jean Hacquart a traversé la Nouvelle-Zélande à pied… tout seul. A l’aéroport, il a acheté une GoPro pour filmer son voyage. Le résultat est ce court film fantastique et introspectif, One Foot in Front of the Other, qui raconte la randonnée de Jean à travers les deux îles qui composent l’un des pays au monde aux paysages les plus époustouflants. On espère que vous allez aimer.

COMMENT J’AI FILME ONE FOOT IN FRONT OF THE OTHER

Par Jean Hacquart

Je n’avais pas prévu de faire un film à propos de ma marche entre le haut de l’île du Nord et le point le plus au sud de la Nouvelle-Zélande. La veille de mon départ, j’ai reçu un appel de mon ami Jeremy Janin, qui se trouve être un expert dans la création de contenu.

- “Mec,” dit-il, “tu dois filmer ton aventure !”

- “Pourquoi pas ?” dis-je. “Seulement je n’ai jamais rien filmé de ma vie.”

- “T’inquiètes” me répondit Jeremy. “Je vais te donner quelques conseils et ça ira. ”

- “Don’t worry,” Jeremy said. “I’ll give you a few tips and you’ll be fine.”

jean hacquart walking new zealand
jean hacquart walking sunset sea new zealand

Le soir avant mon départ, Jeremy a passé une heure au téléphone avec moi, me donnant un cours accéléré sur comment utiliser la GoPro et comment m’exprimer face caméra. Ses plus précieux conseils avant le voyage ont été de ne jamais cesser de changer le point de vue et essayer de parler tous les jours à la GoPro, même pour un court instant.

Après une nuit à dormir dessus, je me retrouvais à l’aéroport achetant une GoPro, deux batteries supplémentaires et un trépied. Je me retrouvais soudainement réalisateur. Le résultat est le film que vous pouvez voir ci-dessus, avec une aide précieuse de Jeremy pour le montage. Merci pour tout Jeremy.

Ce qui se cache derrière ce film

  • 1 GoPro 7, 2 batteries supplémentaires, 1 mini trépied flexible, 4 cartes micro SD, 1 disque dur SSD
  • Je chargeais les batteries à chaque fois que je passais par une ville (en moyenne une fois par semaine)
  • Pour sauvegarder mes fichiers, j’ai souvent emprunté un ordinateur dans les cafés ou les auberges pour tout mettre sur mon disque dur de 512go.
  • Je n’ai jamais rien effacé de mes cartes SD pour avoir une double sauvegarde.
  • Pour faire ce film de 24 min, j’avais 8 heures de plans bruts.
  • Près de 3 heures de prises de vue étaient inutiles car c’était moi qui retournais chercher la caméra.
  • Je ne sais pas combien de kilomètres en plus j’ai marché pour filmer et revenir sur mes pas chercher la caméra. Mais heureusement la GoPro offre une prise de vue très large et je n’avais pas besoin d’aller loin à chaque fois.
  • Grâce au trépied flexible, j’ai suspendu ma GoPro dans les arbres, l’ai posée sur des terrains accidentés, l’ai enroulée autour de mes bâtons de marche.
  • Le montage nous a pris à Jeremy et moi quelques semaines pendant le confinement, ne travaillant pas dessus en continu.
  • J’ai utilisé un micro à la maison pour enregistrer la voix-off.
  • J’ai tout filmé moi-même.

Merci d'avoir regardé !

If you’re looking for advice on how to plan and execute your own thru-hike, click the “Tips” section on this blog and scroll back to see the series of advice articles Jean wrote for us last year.