Aller au contenu principal
We strive to make our website accessible and enjoyable for all users, however if there is informations you cannot easily access, please call a Salomon customer service agent at customer-phone-number or contact us through the contact form
Tips

Trouvez des produits et tous nos conseils pour votre pratique

Lors de la collection printemps/été 2019, Salomon a présenté sa nouvelle technologie brevetée NSO, qui utilise des rayonnements infrarouges lointains (IRL) pour aider à réduire la fatigue musculaire. Cette technologie est le résultat de huit années de recherche et de développement avec des physiologistes et des athlètes. NSO (prononcé « enso ») signifie « cercle infini » en japonais et symbolise l'équilibre. Mais comment ça marche et pourquoi avoir choisi de l'intégrer dans des vêtements ?

L'histoire commence en 2010, lorsque le physiothérapeute, diététicien et acupuncteur Arnaud Tortel découvre une étude abordant la façon dont les rayonnements infrarouges lointains (IRL) pourraient potentiellement améliorer la posture, l'équilibre et le contrôle moteur.Arnaud Tortel, qui est le physiothérapeute de longue date de l'équipe internationale de trail Salomon, a pensé que les rayonnements infrarouges lointains (IRL) pourraient donc contribuer à réduire la fatigue musculaire des coureurs.

QUE SONT LES RAYONNEMENTS INFRAROUGES LOINTAINS (IRL) ?

Les rayonnements infrarouges lointains font partie du spectre des rayons infrarouges. Ils sont émis par le soleil et de nombreuses pierres et métaux différents, mais aussi par le corps humain. Certains minéraux peuvent également émettre cette énergie rayonnée. Le potentiel des rayonnements infrarouges lointains et de leurs bienfaits trouve son origine dans la médecine curative asiatique et est largement utilisé dans le monde.

Les rayonnements infrarouges lointains dans l'organisme peuvent avoir de nombreux avantages pour la santé.
Certaines applications médicales courantes de la thérapie IRL sont par exemple la guérison des tissus cicatriciels (comme les brûlures), la réduction des douleurs ou spasmes musculaires, et le soulagement de la polyarthrite rhumatoïde. Les rayonnements infrarouges lointains permettent également de soulager les douleurs articulaires et musculaires lorsqu'ils sont appliqués sur des points précis du corps, les points « gâchettes ».

LES IRL APPLIQUÉS AU SPORT

En collaboration avec plusieurs athlètes Salomon (dont Kilian Jornet et Emelie Forsberg) et le créateur des vêtements Salomon Serge Chapuis, Arnaud Tortel a commencé à tester les patchs d'oxyde largement portés aujourd'hui par de nombreux coureurs professionnels et débutants. Arnaud Tortel a lancé les patchs en 2014 dans le cadre de sa marque Active Plus 4U afin de transférer les avantages de ce qui se faisait dans le monde médical dans le secteur du sport.

COMMENT ÇA MARCHE ?

La technologie brevetée NSO est basée sur la réflexion d'oxydes. Les patchs contiennent des oxydes métalliques et fonctionnent comme un miroir concave. Ils absorbent les émissions photoniques cellulaires et les réfléchissent vers le corps de la même manière. Cela signifie que les cellules du corps reçoivent une énergie qu'elles connaissent et peuvent gérer. Cette concentration de rayonnements infrarouges endogènes active la microcirculation sous-jacente. Le positionnement des patchs sur les points clés identifiés du corps augmente l'efficacité. Les patchs peuvent par exemple apaiser les douleurs musculaires, articulaires et ligamentaires.

ÉTUDES SUR LES RAYONNEMENTS INFRAROUGES LOINTAINS

En 2015, une étude intitulée « Bioceramic fabrics improve quiet standing posture and handstand stability in expert gymnasts » (Les tissus biocéramiques améliorent la position debout immobile et la stabilité de la position renversée des gymnastes professionnels) a été lancée afin de comprendre si les tissus biocéramiques avaient un réel effet sur le contrôle postural et s'ils pouvaient améliorer la stabilité posturale. Les résultats indiquent qu'ils ont en effet des avantages considérables. Sur la base de ces résultats, Salomon a entrepris de découvrir comment ces avantages pouvaient être appliqués aux autres sports, en particulier aux sports d'endurance comme la course.

Active Plus 4U a mené des études environnementales pour déterminer comment réagissait le public face à ces nouveaux vêtements. Arnaud Tortel et ses collaborateurs ont mené des études auprès de 110 personnes au cours de 14 jours de tests sous le contrôle d'un laboratoire indépendant. Après sept jours d'utilisation, 93 % des testeurs ont déclaré ressentir les bienfaits du vêtement pour apaiser leurs douleurs. Pour confirmer les résultats, des patchs dépourvus d'oxydes métalliques ont également été placés sur certains testeurs. Seulement 11 % de ces testeurs ont estimé avoir ressenti des bienfaits avec ce placebo.

POURQUOI AVOIR CRÉÉ LES VÊTEMENTS SALOMON NSO ?

Pour utiliser efficacement les patchs d'oxyde et en ressentir les bienfaits, la personne qui les porte doit les appliquer à un endroit exact. Pour un préparateur physique ou un spécialiste du sport, cela se fait assez facilement. Pour un débutant, c’est moins simple. Arnaud Tortel a constaté que souvent les personnes n'appliquaient pas les patchs au bon endroit et n'obtenaient donc pas tous les bienfaits. Grâce à l'insertion des patchs dans les vêtements (comme pour les vêtements Salomon NSO), les patchs sont toujours parfaitement placés.

LES RAYONNEMENTS INFRAROUGES LOINTAINS DANS LES VÊTEMENTS

Déterminer où placer les patchs dans les vêtements n'a pas été une tâche facile. Le processus a commencé en 2014 lorsque les développeurs des vêtements Salomon, gardant en tête l'étude, ont tenté de localiser la technologie de manière stratégique et de réduire les douleurs articulaires et musculaires lors de l'application des patchs à des endroits précis.

Pour créer des vêtements NSO, l'équipe de Salomon a développé une nouvelle application basée sur les rayonnements infrarouges lointains qui utilise des minéraux concentrés en oxyde. Des particules synthétiques de 15 minéraux spécialement sélectionnés ont été combinées pour produire un composé émettant des rayonnements infrarouges lointains. Le composé a ensuite été utilisé pour créer un revêtement de haute technologie nouvelle génération qui émet constamment des longueurs d'onde d'infrarouge lointain. Le composé a été intégré dans des patchs réfléchissants dans les vêtements qui se composent d'une matrice d'oxydes métalliques. Les patchs sont profondément fusionnés dans la surface interne de la matière et situés au-dessus des points gâchettes du corps humain pour renvoyer les rayonnements infrarouges lointains au corps.

OÙ SE SITUENT LES PATCHS SUR LES VÊTEMENTS SALOMON NSO ?

Les patchs sont placés dans les zones du haut et du bas du corps qui sont les points gâchettes traditionnels de l'acupuncture ou de l'ostéopathie et qui sont considérées comme les plus bénéfiques pour les coureurs, offrant un moyen naturel d'activer le flux d'énergie corporelle.

Sur les pantalons ¾, les patchs sont situés sur l'entrejambe, le bas du ventre, le bas du dos, les fessiers, les ischio-jambiers et les genoux. Sur les t-shirts, les patchs sont situés sur la zone pulmonaire, le cœur, l'estomac, le foie et autour de la colonne vertébrale.

L'objectif est d'utiliser la réflexion des rayonnements infrarouges lointains pour réduire la fatigue musculaire et aider le corps à récupérer plus rapidement pendant l'activité sportive.