Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Aller au contenu principal
We strive to make our website accessible and enjoyable for all users, however if there is informations you cannot easily access, please call a Salomon customer service agent at customer-phone-number or contact us through the contact form
Tips

Trouvez des produits et tous nos conseils pour votre pratique

Quelles sont les disciplines du ski alpin ?


Le ski alpin en compétition s'organise autour de 6 disciplines : la Descente, le Super-G, le Slalom Géant, le Slalom, le Parallèle et le Combiné. Épreuves de vitesse ou de technique, ces 6 disciplines sont disputées sur différentes coupes ou championnats nationaux et internationaux et également lors des Jeux Olympiques d'hiver.

Pour chaque discipline, un parcours est matérialisé par des portes rouges ou bleues composées de 2 piquets reliés par une banderole. Le skieur doit franchir toutes les portes dans l'ordre réglementaire pour ne pas être disqualifié.

Le profil du parcours est quant à lui différent d'une discipline à l'autre et variera en fonction de la longueur de la piste, du dénivelé, du nombre de portes à franchir et de leur espacement.
--- Notre gamme de skis de compétition pour FEMMES
--- Notre gamme de skis de compétition pour HOMMES

La Descente (épreuve de vitesse)

Considérée comme l'épreuve reine du ski alpin, la Descente est sans doute la discipline de vitesse la plus impressionnante. Les vitesses de pointe peuvent atteindre 160 km/h. Les courbes sont très engagées et les sauts de plusieurs dizaines de mètres sont courants.

  • Piste de 450m à 800m de dénivelé pour les femmes / 750m à 1100m de dénivelé pour les hommes
  • Nombre de portes en fonction de la piste
  • Au moins un entraînement chronométré, à pleine vitesse
  • Épreuve généralement disputée en une seule manche

Certaines Descentes sont de véritables mythes dans le milieu du ski alpin comme la Descente du Lauberhorn à Wengen (Suisse) ou encore la Streif à Kitzbühel (Autriche).

ski de descente

Le Super-G (épreuve de vitesse)

Le Super-G se situe entre la Descente et le Slalom Géant tant sur le plan de la vitesse, de la longueur de la piste que du nombre de portes à franchir :

  • Piste de 400m à 600m de dénivelé pour les femmes / 400m à 650m de dénivelé pour les hommes
  • 28 à 45 portes à franchir
  • Pas d'entraînement à pleine vitesse mais une reconnaissance du parcours
  • Épreuve disputée en une seule manche

Le Super-G est donc plus technique que la Descente car le dénivelé est moins long et les portes sont plus rapprochées. En revanche, le Super-G sera plus rapide que le Slalom Géant.

Le Slalom Géant (épreuve de technique)

Place à la plus rapide des épreuves techniques : le Slalom Géant. Le tracé est plus sinueux que sur une épreuve de vitesse avec un grand nombre de portes rapprochées à franchir :

  • Piste de 250m à 400m de dénivelé pour les femmes / 250m à 450m de dénivelé pour les hommes
  • 30 à 65 portes par épreuve
  • Épreuve disputée en deux manches, la même journée, sur deux tracés différents
  • Le départ de la seconde manche s'effectue dans l'ordre inverse du classement de la première manche pour les 30 premiers de la première manche
  • Les temps des deux manches sont additionnés pour déterminer le classement final
Slalom

Le Slalom (épreuve technique)

Le Slalom (aussi appelé Slalom Spécial) est la discipline la plus technique en ski alpin. Les piquets sont encore plus rapprochés que pour un Slalom Géant et les virages s'enchaînent très rapidement nécessitant des changements de direction rapides. Les piquets sont généralement percutés de face par les skieurs ce qui rend la discipline très impressionnante.

  • Piste de 140m à 220m de dénivelé pour les femmes / 180m à 220m de dénivelé pour les hommes
  • 40 à 75 piquets par tracé
  • Epreuve disputée en 2 manches, la même journée, sur 2 parcours différents
  • Les 30 premiers skieurs de la première manche partent dans l'ordre inverse du classement pour disputer la seconde manche
  • Les temps des deux manches sont additionnés pour déterminer le classement final

Le Combiné Alpin

Une épreuve de Combiné Alpin se dispute en une manche de Descente ou de Super-G suivie d'une manche de Slalom. Le temps des deux manches est additionné pour déterminer le classement final. Ainsi, la polyvalence des skieurs entre vitesse et technique est mise en avant.

Il y a cependant peu d'épreuves de Combiné organisées sur une saison de ski. La spécialisation des skieurs en vitesse ou en technique fait que cette discipline privilégiant la polyvalence est de moins en moins disputée.

Le Parallèle (épreuve de technique)

Le Parallèle est une nouvelle discipline spectaculaire. Les skieurs s'affrontent en duel sur deux tracés parallèles identiques :

  • Piste de 80m à 100m de dénivelé
  • 20 à 30 portes par tracé
  • 32 concurrents maximum pour les phases finales
  • Les skieurs se rencontrent par paire en deux manches
  • Tel qu’un tournoi, le plus rapide sur l'ensemble des deux manches est qualifié pour le tour suivant

Les règles de cette épreuve changent encore régulièrement afin de s'adapter aux demandes des skieurs. A suivre !

ski de piste 1
ski de piste 2


Les grandes compétitions de ski alpin

Au plus haut niveau, le ski alpin se dispute sur un circuit de coupe du monde qui récompense les meilleur·e·s skieurs et skieuses sur l'ensemble de la saison qui commence traditionnellement en Octobre sur le glacier de Sölden en Autriche.

Les championnats du monde de ski alpin sont organisés tous les deux ans et récompensent les meilleurs skieurs sur 6 épreuves : la descente, le super-G, le slalom géant, le slalom spécial, le super-combiné et l'épreuve mixte par équipe.

Enfin, le ski alpin est un sport olympique depuis 1936 et les 5 disciplines sont disputées chez les hommes comme chez les femmes lors des Jeux Olympiques d'hiver qui sont organisés tous les 4 ans.

Notre gamme de skis de compétition pour FEMMES

Notre gamme de skis de compétition pour HOMMES